Histoire et Bande Dessinée à Lyon : actualité de la Recherche

Avant la création officielle du laboratoire junior Sciences Dessinées, deux de nos membres, Matthieu Devigne et Tristan Martine ont publié dans Les Carnets du LARHRA (que nous tenons à vivement remercier pour avoir accepté de nous laisser republier cet article sur notre carnet de recherches) un article sur « Histoire et Bande Dessinée à Lyon : actualité de la Recherche« . Ce n’est, en effet, pas par hasard si ce laboratoire junior a pris vie à Lyon : il a bénéficié d’un dynamisme lyonnais autour de la bande dessinée qui s’appuie autant sur les professionnels (notamment autour du Lyon BD Festival) de la bande dessinée que sur les universitaires.

BD_Carnets_Larhra

 

Source de l’article original : Matthieu Devigne et Tristan Martine, 2013, « Histoire et Bande Dessinée à Lyon : actualité de la Recherche », Les Carnets du LARHRA, n°1/2013, pp. 41-51.

Carnets_LARHRA_2013_1

« Histoire et Bande Dessinée à Lyon » (article au format PDF)

 

 

Revenant sur l’exposition Le Missionnaire, héros de BD proposée au Centre de documentation et d’archives des oeuvres pontificales missionnaires du 1er juin au 9 juillet 2012, Matthieu Devigne et Tristan Martine ont présenté quelques spécificités de la scène lyonnaise où la recherche sur la bande dessinée est particulièrement dynamique. En quatre temps, leur article propose :

  • une exploration de l’exposition Le Missionnaire, héros de BD, qui propose un regard sur la bande dessinée comme matériau de recherche, notamment pour comprendre l’histoire par et dans la bande dessinée,
  • un regard sur l’apport de cette exposition : « un mariage réussi d’art et de pédagogie » (p. 44), thème pour lequel le laboratoire junior Sciences Dessinées proposera une journée d’études, tant il apparaît que la bande dessinée est un excellent support pour enseigner l’art, les sciences, l’histoire, la géographie, la littérature…
  • une réflexion sur les absents de cette exposition : Tintin (au coeur du corpus de Philippe Delisle, commissaire de l’exposition) « figure stéréotypée du missionnaire qui existe aujourd’hui dans les esprits d’un grand nombre de francophones » (p. 47) absent pour des raisons de droit d’auteurs ; mais aussi la bande dessinée contemporaine qui « connaît depuis une vingtaine d’années un second âge d’or, complexe, mais extrêmement intéressant » (p. 47) : des pistes qui sont autant de questionnements qui ont ouvert la voie à notre laboratoire junior !
  • une présentation de la vitalité de la recherche lyonnaise sur la bande dessinée, devenue matériau de recherche, support d’enseignement et même objet de vulgarisation (au sens noble du terme) de la recherche.

Sans être un pré-projet de notre laboratoire junior, cet article illustre notre démarche : s’inscrire dans la lignée des chercheurs qui n’ont pas considéré la bande dessinée que comme un matériau de recherche, mais également un moyen de médiation pour discuter entre chercheurs et dessinateurs, mais aussi pour appréhender avec tous des enjeux citoyens : la bande dessinée est un témoignage (certes subjectif, mais quel matériau ne l’est pas !) sur la place et le rôle des sciences dans la société, sur les représentations que l’on porte sur notre histoire, sur nos espaces de vie, sur des « ailleurs », sur nos voisins, sur nos corps, sur notre langage…

PDF

Lire l’article au format PDF en cliquant sur l’image

 

 

Pour aller plus loin :

  • Philippe Deslile, 2011, De Tinton au Congo à Odilon Verjus. Le missionnaire, héros de la BD belge, Karthala, collection Esprit BD, Paris, 216 p.
  • Philippe Deslile, 2010, Spirou, Tintin et Cie, une littérature catholique ? Années 1930 / Années 1980, Karthala, collection Esprit BD, Paris, 192 p.
  • Philippe Deslile, 2008, Bande dessinée franco-belge et imaginaire colonial. Des années 1930 aux années 1980, Karthala, Paris, 200 p.

 


Bénédicte Tratnjek

Doctorante en géographie (géographie de la ville en guerre), agrégée de géographie, Institut de recherche stratégique de l'École militaire (IRSEM), Université Blaise Pascal, Laboratoire junior Sciences Dessinées, Cafés géographiques, co-responsable du séminaire Géographie des émotions (ENS-Ulm).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *