Incohérences scientifiques et performances extraordinaires dans la BD : un outil pour expliquer la physique

Retrouvez le « Live Tweet » de l’intervention de Louis-Paul Henry lors de notre première journée d’études « Vulgariser par les Bulles » autour des « Incohérences scientifiques et performances extraordinaires dans la BD : un outil pour expliquer la physique« .

 

Sciences_Dessinees_Vulgariser_par_les_Bulles_Henry

[View the story « Sciences et Bande Dessinée : \ »Incohérences scientifiques et performances extraordinaires dans la BD : un outil pour… » on Storify]

 

Dans cette intervention, Louis-Paul Henry (ENS de Lyon) proposait de discuter de la manière dont sont représentées les lois de la physique dans la bande dessinée, et a répondu, par des équations, à certains mystères de la bande dessinée :

  • « quelle est la gravité de la planète Krypton ? »,
  • « Obélix est-il vraiment gros ? »…

Obelix_est_il_vraiment_gros

 

–> Tout le « Live Tweet » de l’intervention de Louis-Paul Henry.

 


Bénédicte Tratnjek

Doctorante en géographie (géographie de la ville en guerre), agrégée de géographie, Institut de recherche stratégique de l'École militaire (IRSEM), Université Blaise Pascal, Laboratoire junior Sciences Dessinées, Cafés géographiques, co-responsable du séminaire Géographie des émotions (ENS-Ulm).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *